LE GUIDE COMPLET DE L'ESQUIVE / COMMENT APPRENDRE À ESQUIVER LES COUPS EN BOXE

Publié par ARIMA Defense le

LE GUIDE COMPLET DE L'ESQUIVE / COMMENT APPRENDRE À ESQUIVER LES COUPS EN BOXE

Comment éviter les coups de poing en boxe et en MMA

 Nous allons voir dans cet article :

  • Eviter les directs
  • Passer sous les crochets
  • Garder la distance
  • Le danger des combinaisons
  • Etre rapide et agile
  • Les mouvements de tête
  • L'attitude
  • L'observation
  • Préparer un combat

L'une des bases les plus importantes pour tout combattant, qu'il soit amateur ou professionnel, est la capacité à NE PAS PRENDRE DE COUPS. Bloquer et parer les coups de pied et les coups de poing, ainsi qu'esquiver font partie de l'ensemble des compétences défensives. Le plus important d'entre eux est sans doute l'esquive.

mohamed ali boxeur

Si vous avez déjà vu Muhammad Ali dans un combat de boxe, vous vous êtes certainement déjà demandé  : "Pourquoi l'autre boxeur ne peut-il pas le frapper ?". Au début de sa carrière, Ali se vantait de ne jamais s'être entraîné dur pour les combats. En réalité, son plus grand talent était une capacité presque surhumaine à glisser sous les coups. Le concept est simple : se mettre à l'abri des coups de poing. Facile à dire, moins à faire !!

Cette capacité peut s'apprendre, mais elle nécessite des réflexes rapides, de l’entraînement et de l’expérience.

Lorsque vous apprenez à esquiver les coups de poing, vous ne recevez pas de coup, et ne pas recevoir de coup signifie que vous n'êtes pas blessé, et ne pas être blessé signifie que vous êtes toujours en pleine possession de vos moyens. Voici quelques-unes des techniques que vous devrez perfectionner pour construire une base solide.

Eviter les directs

Les JAB (coup de poings direct du bras avant) ET les CROSS (coup de poings direct du bras arrière) sont les coups les plus utilisés par votre adversaire lors d'un combat. Ils sont presque toujours utilisés pour mettre en place une combinaison, donc s'en écarter est un excellent moyen de perturber leurs plans futurs. Et bien qu'ils demandent très peu d'endurance pour être lancés, il vous en coûtera encore moins pour les esquiver, ce qui vous donne l'avantage de l'énergie.


esquive du buste latérale boxe anglaise


La technique pour esquiver ces deux coups de poing s'appelle "inclinaison latérale du buste" ou "désaxage partiel". Pour un coup de poing, vous restez dans votre position normale et vous penchez légèrement votre buste vers le côté, en vous écartant de la trajectoire du coup de poing. Vous vous déplacerez vers l'extérieur du coup de poing, ce qui signifie que contre un droitier, vous glisserez vers la droite, et pour un gaucher, vous glisserez vers la gauche. Cela vous aidera non seulement à ne pas vous faire toucher, mais aussi à ouvrir l'extérieur du corps pour un crochet ou un coup de pied de foie. Vous pouvez également utiliser cette technique pour préparer un uppercut ou un genou.

En alternant ces esquives latérales de bustes, beaucoup des coups de votre adversaires ne frapperont que le vent... ce qui va l'énerver, et ça c'est bon pour vous. Et surtout ça va le fatiguer. En effet c'est extrêmement usant de mettre des coups dans le vide. Physiquement ET mentalement.


passer sous les crochets

Les crochets sont généralement les derniers coups de beaucoup de combattants. Le coup pour détruire. Un crochet est un coup vicieux qui veut contourner votre garde pour vous cueillir directement à la tempe où au menton.

Votre premier instinct est de reculer la tête quand vous voyez un crochet arriver. C'est une erreur. En faisant cela, vous n'exposer pas seulement votre corps entier au futurs directs qui vont arriver, mais vous risqué aussi de vous mettre dans une situation de déséquilibre. Et vous allez prendre feu lorsque les coups vont pleuvoir et que vous serez sur les talons.

esquive rotative et flexion des genous

Au lieu de vous mettre sur vos talons, restez en place, fléchissez vos genoux et mettez votre tête dans l'aisselle de votre adversaire quand il balance un crochet. C'est une image, ne le faites pas vraiment, c'est dégoutant. Ensuite, roulez à l'extérieur du crochet et vous aurez de nombreuses occasions de contre attaquer au visage ou au corps. Le fait de manquer un gros coup comme un crochet les déséquilibres  également, ce qui peut vous donner une occasion en or.

Abonnez vous à la chaîne Youtube pour ne manquez aucun cours

Garder la distance

Si vous voulez créer un espace entre vous et un autre combattant, vous devez le faire de manière aussi défensive que possible. Vous ne voulez pas vous retourner et sprinter de l'autre côté du ring ou de l'octogone, mais vous pouvez reculer en position de fente. Cette technique est assez basique mais peut être super efficace lorsqu'elle est bien exécutée.


Tout en gardant votre adversaire devant vous, placez votre pied arrière un peu plus en arrière comme si vous faisiez un exercice de fente. Cela abaissera votre ligne de vue vers la poitrine ou l'estomac de votre adversaire, alors gardez les yeux levés. Utilisez également votre bras comme un bloqueur, paume vers l'adversaire. Gardez votre autre main en protection en cas de frappe.

Cette technique est excellente si vous avez l'avantage de la taille. Elle vous permet de créer de l'espace tout en vous donnant la possibilité de vous déplacer en masquant la vue de l'adversaire avec votre bras avant.

Attention aux combinaisons

Les coups de poing ne viennent généralement jamais un à la fois, il faut donc être capable d’assimilées ces trois techniques et de les combiner ensemble.

Par exemple, l'une des combinaisons les plus courantes en boxe est celle du gauche droite crochet. Cela signifie simplement que vous devez prendre les esquives que vous avez apprises et les combiner en une contre-combinaison. désaxer droite, désaxer gauche, puis roulez dessous à droite. Cela permet d'esquiver le jab, le cross et le crochet gauche.

Une autre combinaison de coups de poing est jab, crochet gauche, crochet droit. Combinez vos mouvements pour obtenir un désaxage partiel et deux esquives rotatives fluides.

Lorsque ces combos arrivent, vous devez vous concentrer sur votre jeu de jambes et votre défense. Vous allez beaucoup varier votre distance, faire beaucoup de mouvements vers la gauche et la droite, il est donc important de maintenir les bonnes positions de pieds pour ne pas s'emmêler ou perdre l'équilibre.

mohamed ali jeu de jambes

Pratiquez ces techniques seul devant un miroir, ou contre un sac lourd, afin de comprendre à quoi ressemble votre corps tout entier lorsque vous esquivez. Et une fois que vous êtes à l'aise tout seul, prenez vos gants d'entraînement et trouvez un compagnon d'entraînement qui vous lancera différents combos lors d'une séance d'entraînement. Ainsi vous pourrez tester tout ce que vous avez travaillé dans une situation plus réelle.

Les mouvements de tête


Évitez de ramener votre tête à sa position initiale. Cette erreur d'amateur est très prévisible et peut conduire à un knock-out rapide. Au lieu de cela, ajustez légèrement vos pieds pour qu'ils correspondent à l'endroit où se trouve votre tête ou faites un mouvement de balancier et glissez dans une nouvelle position - n'importe où sauf là où votre tête a commencé fera l'affaire.
Devenir prévisible et revenir à la même position ne feront que aider votre adversaire à prévoir vos mouvements.

Tyson Fury nargue Deontay Wilder
Être rapide et agile


Pratiquez des exercices de rapidité et d'agilité. Essayez d'utiliser une échelle d'agilité pour effectuer ces exercices. Si vous n'en avez pas vous pouvez coller au sol des morceaux de scotch de couleur. 
Vous pouvez également essayer diverses activités de sprint, car elles peuvent également accroître votre agilité sur le ring de boxe. Le sprint consiste à courir une certaines distance aussi vite que possible pendant des périodes courtes.
Vous pouvez également essayer les exercices de miroir, où vous suivez un partenaire et imitez ses actions. Cela vous aidera à affiner votre sens de l'observation et à améliorer votre temps de réaction.

 

Mouvements de balancier


Bougez votre tête d'un côté à l'autre en roulant des épaules. C'est un mouvement classique de la boxe qui permet de donner des coups en ayant de grandes chances d'esquiver les contres. Si vous déplacez votre tête uniquement d'avant en arrière dans la zone de frappe, votre adversaire devinera où se trouvera votre tête lorsqu'il essaiera de vous frapper, à un moment ou un autre. Il est toujours plus difficile de frapper une cible en mouvement. Et d'autant plus si ces mouvements sont aléatoires.

mouvement de balancier en boxe anglaise
Veillez à ce que vos mouvements de tête soient quelque peu irréguliers, et pas seulement d'avant en arrière à un rythme régulier. Sinon, cela est tout aussi prévisible que de garder la tête immobile.

 

Restez en mouvement


Gardez une posture rythmée. L'un des aspects les plus passionnants de la boxe est qu'elle n'est pas prévisible. Vous ne savez jamais quand un coup de poing va arriver ou simplement ce que votre adversaire va faire ensuite. Pour rester au top de votre jeu, vous devez maintenir une cadence fluide et rythmée, c'est-à-dire garder votre poids au centre et vous déplacer pointe de pied. Gardez les mains en l'air près du visage en position défensive. Déplacez vous, soyez fluide.
Ce genre de mouvements vous aide à rester dans l'instant, à vous concentrer sur ce que fait votre adversaire et à esquiver les coups de poing au moment où vous les voyez arriver.


Restez vigilants. L'un des aspects les plus importants d'un temps de réaction rapide est de rester alerte et présent. Restez dans l'instant présent et ne laissez pas votre esprit vagabonder. Surveillez votre adversaire de près afin d'être prêt à réagir et contrez au moment opportun.
Ne quittez pas votre adversaire des yeux, ne serait-ce qu'un instant. Cela pourrait lui donner l'occasion de vous prendre au dépourvu.


Préparer un combat


Réchauffez votre corps avant tout combat. Pour être prêt à combattre, il est essentiel d'avoir un esprit alerte et un corps prêt. C'est une bonne idée de s'échauffer en s'étirant et en sautant un peu. Mimez toute la panoplie d'esquives que vous connaissez désormais. Cela vous aidera à être prêt et éveillé afin de pouvoir encaisser, esquiver ou parer les coups. 
Parmi les grands échauffements à effectuer avant de monter sur le ring de boxe, citons la corde à sauter, le travail au pattes d'ours, les jumping jack... .
Réchauffez toujours votre cou pour éviter les raideurs. Cela vous aidera à vous déplacer plus rapidement lorsque vous aurez besoin d'esquiver un coup de poing.
Pour réchauffer votre cou, essayez de relâcher votre mâchoire et de faire rouler votre tête en faisant des demi cercle, menton collé à la poitrine. Faites bougez votre tête vers l'avant, puis vers l'arrière. Puis faites-la pivoter dans l'autre sens. Faites cela pendant plusieurs minutes.

boxeur échauffement vestiaire


Observez votre adversaire. Souvent, il ne suffit pas d'avoir des réflexes rapides. Au cours d'un combat, vous pouvez être épuisé ou bien touché et perdre vos facultés. Pour cette raison, il est utile d'étudier votre adversaire au début du combat et d'apprendre sa manière de boxer.
L'observation de votre adversaire peut vous aider à apprendre quand il va donner un coup de poing et quel type de coup de poing il va donner. Ne faites pas trop de suppositions sur le comportement de votre adversaire. Il est possible qu'il essaie de vous faire prendre des habitudes pour mieux vous avoir par la suite.

C'est la boxe, stratégie contre stratégie.

ARIMA Defense, vente de vêtements et d’équipements de sport de combat

 

FORCE ET HONNEUR

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.